Le strabisme : un problème de vue

 
Selon Strabisme.org 4% des enfants sont atteints de strabisme. Un chiffre qui tend à baisser au fil des années puisque la prise en charge de ces enfants se fait plus rapidement grâce notamment à une sensibilisation plus importante.
 

Le strabisme c’est quoi exactement ?

 
Le strabisme ou hétérotropie est un problème de vue avec une convergence des yeux peu optimale puisque ces derniers regardent dans deux directions différentes.
 
Ce phénomène se traduit par une suppression d’une des deux images perçues par le cerveau afin que la vision ne soit pas altérée. On parle alors de « neutralisation ».  Alors le cerveau de l’enfant va davantage solliciter l’œil ‘fonctionnel’ afin de mieux voir.
Le risque est de délaisser l’autre œil qui va perdre de son acuité visuelle au fur et à mesure. De graves conséquences peuvent s’en ressortir si l’on ne se soigne pas.
 
Il existe quatre types de strabisme :

  • L’ésotropie : l’œil converge vers l’intérieur
  • L’exotropie : l’œil converge vers l’extérieur
  • L’hypertropie : l’œil converge vers le haut
  • L’hypotropie : l’œil converge vers le bas

 
Le strabisme se déclenche généralement vers l’enfance. Il faut donc prêter une attention particulière à votre enfant dès lors qu’il présente des signes d’avertissement.
 
Le strabisme peut se dégrader vers une amblyopie (malvoyance d’un œil). C’est une maladie qui à terme peut entraîner la perte de vision d’un œil. La personne ne sera donc plus en mesure de regarder le monde avec ses deux yeux. Il s’agit d’une maladie grave qu’il faut prendre en charge le plus vite possible.
 

Les causes du strabisme (optique)

 
Strabisme convergent dit « ésotropie »
 
Ce genre de strabisme peut être causé par une importante hypermétropie, un problème vis-à-vis d’un des muscles oculomoteurs (ce sont les muscles responsables du mouvement des yeux) ou bien encore une pathologie du globe oculaire tel que la cataracte.
 
Strabisme divergent dit « exotropie »
 
Ce problème de vision touche plus particulièrement les adultes qui ont une importante myopie.
 

Quels sont les symptômes (optique) ?

 
Comment détecter les symptômes d’une mauvaise vision chez votre enfant ?
 
Si vous vous apercevez que votre enfant a un strabisme avant ses 6 mois, il se peut que son problème se résolve par lui-même. Sa vue est fortement sollicitée vers cet âge là et en forçant son œil à regarder son ours en peluche ou ses jouets, votre nourrisson peut se soigner par lui-même.
 
Chez l’enfant, plusieurs symptômes peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Si vous constatez qu’il penche naturellement sa tête que son port de tête est anormal, qu’il est sujet au torticolis alors votre enfant est peut-être en train de développer un strabisme.
 
D’autres comportements peuvent être identifiables : irritabilité, vomissements, migraines
 
Néanmoins, il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste de la santé si vous êtes inquiets pour la santé de votre enfant, que ce soit avant ou après ses 6 mois.
 

Qui et où dois-je consulter ? Un opticien, une pharmacie… ?

 
Il faut vous diriger vers un ophtalmologiste afin de faire des examens d’acuité visuelle. C’est un spécialiste de la vision, il saura détecter d’éventuels problèmes de vue.
 
Si votre enfant ou vous-même avez un potentiel strabisme, l’ophtalmologiste procédera à :

  • Un fond d’œil
  • Un examen visuel en dilatant votre pupille et en observant les reflets cornéens
  • Un test en cachant vos yeux chacun leur tour afin d’interpréter leur déviation oculaire

 
Votre ophtalmologiste peut s’entourer d’un orthoptiste pour établir un bilan orthoptique et effectuer le suivi régulier du strabisme.
 

Doit-on forcément porter des lunettes pour guérir un strabisme ?

 
Il est conseillé de porter de lunettes de vue correctrices dès 8 mois.
Plus une correction se fait tôt et plus le strabisme a de chances de disparaître. Le fait de porter des lunettes va obliger l’œil à regarder dans la bonne direction et ainsi corriger petit à petit la vision de l’enfant.
 
Toutefois, l’enfant peut également porter un cache œil ou même recourir à une chirurgie. La solution sera déterminée par l’ophtalmologiste en fonction de la vision de l’enfant.
 
Bien évidement l’accord parental est indispensable pour garantir la santé de l’enfant.
 
Chez les adultes, c’est plus difficile de guérir naturellement et rapidement. Une opération chirurgicale est parfois nécessaire.
 

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents problèmes de vue ?

 

Besoin de renseignements sur l’une de nos pharmacies ?

Scroll Up