Nouvelles lunettes de vue ? Attention à la marche !

Des conseils d’expert de votre opticien en pharmacie Optic&Price

  La première fois que vous portez vos nouvelles lunettes de vue, ou vos nouvelles lentilles de vue, il est possible que vous rencontriez des sensations étranges : Pour monter un trottoir vous levez la jambe de 40 cm, vous avez l’impression que le sol se gondole sous vos yeux, de voir les choses bouger ou déformées… Rassurez-vous, c’est parfaitement normal.

A chaque nouvelle paire de lunettes, il faut s’adapter.

Pour certains, cela prend quelques jours, pour d’autres, deux semaines. L’adaptation est propre à chaque individu. Comptez pour des premières lunettes un bon un mois, et pour des changements de verre une à deux semaines, verres progressifs ou non. Pourquoi ? Ces sensations étranges sont liées au centre visuel du cerveau : celui-ci doit s’habituer aux nouvelles conditions visuelles, qui ont été considérablement améliorées. Que vous changiez de dioptrie, de monture ou de type de verre, votre cerveau doit chaque fois passer par le même processus.  

Continuez donc à porter systématiquement vos lunettes pour que vos yeux puissent s’y adapter.

Il faut toujours un temps d’adaptation aux nouvelles corrections, surtout quand la différence par rapport à votre ancienne vue est importante. Votre cerveau va mettre quelque jours a « refusionner » les images de vos 2 yeux. L’équilibre se fait aussi par la vue, un temps d’adaptation est nécessaire. Parce que nous voyons avec nos cerveaux, il faut un certain temps pour que les yeux et le cerveau (oreille interne) se coordonnent et s’habituent à une nouvelle prescription. Si rencontrez des vertiges, de la fatigue ainsi que des migraines ophtalmiques quand vous changez de lunettes ou quand vous en mettez pour la première fois, c’est que vous avez peut-être attendu trop longtemps. Pas d’inquiétude pour autant, votre période d’adaptation prendra un peu plus de temps que les autres ! Prenez votre mal en patience et tout rentrera dans l’ordre, avec une meilleure vue !

Entre 40 ans et 49 ans, tout le monde voit son acuité visuelle diminuer.

Juste parce que c’est un signe de l’âge, certaines personnes retardent l’étape des lunettes et attendent (trop) longtemps. Une fois les lunettes posées sur le nez, le cerveau doit ici aussi passer par un processus d’adaptation. Celui-ci est toutefois assez rapide. La majorité des gens qui portent des lunettes pour la première fois se demandent pourquoi ils n’en ont pas fait l’acquisition plus tôt. Vous l’avez compris, la quantité de temps d’adaptation dépend du changement significatif de votre ordonnance, ou si vous portez des lunettes pour la première fois.

Aussi, si vous changez d’une grande à une petite correction ou vice versa, il vous faudra peut être un temps d’adaptation plus long.

Le processus est similaire à l’achat d’une nouvelle paire de chaussures. Il peut y avoir un inconfort à court terme, mais finalement vous serez très à l’aise avec votre nouvelle paire ! Comment ? Si après quelque jours, le problème subsiste, vous avez la possibilité de retourner voir votre opticien : Demandez-lui un contrôle pour vérifier que votre équipement a été fait conformément à la prescription. Demandez de mesurer votre « centrage » réel (pas celui qui est obtenu par calcul en fonction de la distance de vue). N’hésitez pas également à aller voir un autre opticien, car le votre aura alors du mal à admettre son erreur, bien qu’en général, celle-ci soit couverte par une assurance. Votre opticien diplômé Optic&Price en pharmacie dispose d’un matériel de pointe lui permettant d’analyser votre acuité visuelle (optomètre, table de réfraction, pupillomètre digital, frontofocomètre automatique…).

La philosophie d’Optic&Price, acteur de santé, est d’accompagner la pharmacie dans sa mission de santé publique.

Si vous manquez de temps nos opticiens diplômés en pharmacie Optic&Price peuvent vous donner un aperçu professionnel, et gratuit, avec ou sans rendez-vous, puisque tous nos espaces Optic&Price ont une salle d’examen de vue. Les personnes sensibles peuvent songer à insister pour que l’opticien effectue non seulement l’habituel centrage horizontal mais aussi un centrage vertical ! Tout défaut de convergence va rendre difficile l’adaptation de chacun de vos yeux à votre environnement, c’est cela qui est une source de fatigue oculaire et de flou visuel

S’adapter à de nouvelles lunettes peut prendre jusqu’à un bon mois.

Si c’est la première fois que vous les utilisez, la meilleure façon de s’habituer est de les utiliser aussi souvent que possible et de suivre les instructions de votre ophtalmologiste. Si le problème persiste, votre ophtalmologiste peut vous prescrire des séances chez un orthoptiste. Il s’agit d’exercices spécifiques, qui vont muscler vos nerfs optiques (par exemple loucher, regarder à droite, à gauche…) Sachez qu’à partir de 50-52 ans, la presbytie devenant de plus en plus importante, votre faculté d’accommodation devient quasiment nulle.

Un conseil d’expert de votre opticien en pharmacie Optic&Price :

Si vous éprouvez quelques troubles, veillez à ne porter vos nouvelles lunettes que quand vous êtes assis. Prenez le temps de vous habituer à vos nouveaux verres progressifs en les portant chaque jour, par exemple quand vous montez l’escalier, quand vous conduisez ou quand vous faites du sport. Avec des lunettes traditionnelle, ce sont les yeux qui bougent et la tête peut être immobile alors qu’en progressifs, la tête doit bouger et les yeux droits devant. Enfin, si vous avez vérifié toutes les étapes de cet article et vous rencontrez encore des problèmes avec vos lunettes de vue, sachez que certains médicaments peuvent également avoir une influence sur votre vision. Demandez à votre médecin si cela concerne les médicaments que vous prenez.
Des affections chroniques comme le diabète ou l’hypertension peuvent exercer une énorme influence sur votre acuité visuelle. En fait, ces problèmes ne sont pas causés par vos lunettes mais par d’importantes fluctuations dans votre taux de glucose ou votre tension artérielle. Bien souvent, vous l’ignorez tout simplement et un contrôle sérieux devient très urgent. Chez Optic&Price, après étude de votre ordonnance, votre opticien diplômé en pharmacie vous proposera des verres de qualités les mieux adaptés à votre mode de vie et à vos besoins, avec un objectif de zéro dépense de votre poche.

Les opticiens diplômés Optic&Price en pharmacie cherchent à réduire votre reste à charge au minimum tout en préservant une haute qualité de verres correcteurs.

Nous avons pour objectif principal des lunettes avec un reste-à-charge minimum. Nous nous battons pour faire baisser le prix de vos lunettes parce que tout le monde a le droit d’avoir une bonne vision.

Vous souhaitez en savoir plus sur Optic&Price ?
Alors venez lire nos autres articles !

Les tests de la vue sont à la portée de tous. A l’école, chez l’opticien, ou encore en ligne, ils permettent de vérifier facilement son acuité visuelle.
Cependant, il est conseillé d’aller faire un examen de la vue auprès de votre ophtalmologiste.
Lire la suite

L’illusion d’optique est une « erreur » d’interprétation de notre cerveau. Certains spécialistes ont monté des théories comme l’illusion de Penrose, celle de Ponzo… On retrouve également dans cet article des illusions en 3D à couper le souffle. Venez les découvrir !
Lire la suite

Comment choisir des lentilles de contact dans une pharmacie Optic&Price ?
Souples, rigides ou encore journalières, quelles lentilles de contact faut-il choisir pour vos yeux ?
Lire la suite

Scroll Up